Motorola Razr : le style rétro, ça marche !

Motorola-Razr

Motorola Razr : le style rétro, ça marche !

 

La course sur la conception des smartphones pliables a déjà commencé. Et c’est une guerre sans merci. Il est donc essentiel de trouver des atouts pour attirer l’attention des consommateurs. Certaines marques prévoient un smartphone pliable à deux écrans, d’autres envisagent même d’en ajouter un troisième. Face à ce défi redoutable, Lenovo choisit une toute autre stratégie. En fait, la compagnie veut ressusciter son mobile Motorola Razr. Pour ceux qui ont oublié, il s’agit d’un téléphone portable à clapet ayant un succès phénoménal au début des années 2000. Elle choisit juste de réviser le style rétro et d’en faire un smartphone à écran flexible, plus précisément, une version plus moderne.

Une nouvelle version plutôt intéressante

Beaucoup de gens ont aimé le Motorola Razr. C’était un téléphone à clapet très pratique. Le design se démarque par l’accès à un écran d’un côté et le clavier de l’autre. Un capteur caméra est placé à l’extérieur. Misant sur la nostalgie, la compagnie Lenovo espère attirer les regards de tous ceux qui ont aimé ce modèle de téléphone. Du coup, en le restituant, elle peut déjà compter sur leur appui. Pour obtenir un appareil à la tendance, le design sera revisité, les couleurs aussi, mais surtout les fonctionnalités intégrées. Et contrairement aux autres téléphones à écran pliable, celui-ci se ferme toujours comme un mobile à clapet. Il ne ressemble pas à celui de Samsung Galaxy F où les écrans se rejoignent sans laisser de pli. En fait, la firme se base sur un écran pliable pouvant se rabattre vers l’intérieur ainsi qu’un design de clamshell. A travers cette création innovante, le constructeur tente de remettre en cause et de moderniser le clamshell. Le nouveau Razr est identique au concept que Sarang Sheth a publié sur un site. Il s’est basé sur le design d’un Motorola Razr, mais avec un dispositif un peu plus grand et épais. Le concept ne répond pas tout à fait aux attentes du public. La lecture de l’empreinte digitale peut être en dessous du logo présent sur l’instrument ou sur un autre endroit. Mais tout est encore incertain du fait que Lenovo garde tous les éléments sur Razr mystérieux.

motorola razr

Un tarif trop élevé

Même si la marque Lenovo, propriétaire de Motorola, n’a pas encore annoncé le tarif définitif de Razr au lancement, les rumeurs circulent déjà. En effet, Razr serait vendu au prix similaire que Flexpai de Royole ou encore Galaxy F de Samsung. Cela a provoqué la déception totale des consommateurs dans la mesure où Motorola Razr ne ressemble pas vraiment à un smartphone à écran flexible. Ce dernier est un modèle révolutionnaire. A vrai dire, sur les prototypes déjà présentés ainsi que les modèles déjà accessibles sur le marché, Razr est un peu différent. Un smartphone pliable dispose d’un écran qui peut se plier en deux sans laisser d’égratignure sur l’écran en question. Une fois déplié, on aboutit à un grand écran allant jusqu’à plus de 7 pouces. Pourtant, le smartphone pliable de Motorola est tout simplement une version améliorée d’un téléphone à clapet.