Samsung attire Apple et Google pour qu’eux produisent aussi des smartphones pliables

iphone-pliable-ecran-flexible

Samsung attire Apple et Google pour qu’eux produisent aussi des smartphones pliables

 

Maintenant que l’âge de pierre des smartphones pliable est venu, certains constructeurs hésitent encore. Samsung a présenté sont Samsung Galaxy Fold le 20 février, Huawei fait son tour avec Mate X quelques jours plus tard. Oppo et TCL ont aussi profité de la MWC 2019 pour dévoiler des prototypes. Tôt ou tard, le marché de la technologie sera conquis par ce nouveau modèle de mobile. Et voilà, Samsung tente d’emmener Apple et Google dans la nouvelle tendance.

Samsung aurait proposé ses écrans à Apple et Google

ET News, le média coréen bien informé sur Samsung, raconte que ce 27 février le constructeur a envoyé des exemplaires d’écrans flexible à ses rivaux Apple et Google. Samsung qui est déjà le fournisseur d’écran d’Apple depuis le temps de l’iPhone X et iPhone XS, veut jouer le jeu contre les deux géants de l’industrie afin de les convaincre de s’intéresser au développement de smartphone à écran flexible. Des produits qui deviendra concurrents du Galaxy Fold s’ils devaient exister un jour.Si Mate X possède une diagonale de 8 pouces et si l’écran du Galaxy Flod en dispose de 7,3 pouces, le pionnier Samsung aurait proposé un écran mesurant 7,2 pouces à Apple et Google. Il serait, à titre de comparaison, légèrement plus petit que l’écran flexible de la firme sud-coréen. Rien n’affirme jusqu’ici que les deux géants décident vraiment de fabriquer des iPhone et Pixel pliable. Seulement, on peut croire qu'Apple y pense en égard aux brevets qu’il avait suggéré il y a déjà quelque temps. D’ailleurs, si les adeptes rêvent d’un lancement d’un iPhone pliable sur le marché, il leur faut attendre 2020.

concept d'iphone pliable

Samsung veut offenser les constructeurs chinois

On dirait que la corde entre le Sud-coréen Samsung et les acteurs chinois en particulier Huawei devient de plus en plus tendu. A compter trois jours après l’annonce du Samsung Galaxy Fold, lors de la MWC 2019 à Barcelone, Huawei a aussi présenté son Mate X pliable à connectivité 5G. A la même occasion, Oppo et TCL ont dévoilé leur prototype, sans parler de Royole avec son Flexpai. Par ailleurs, certains soupçonnent ces acteurs chinois d’avoir exploité du prise de propriété intellectuelle dont Samsung a été victime il y a plusieurs mois, bien que chacun d’entre eux déclarait avoir déjà travaillé sur les smartphones pliables depuis longtemps.De ce fait, en proposant son OLED flexible, Samsung souhaite peut-être forger une alliance avec Apple et Google tout en comptant sur leur potentiel. De même, le fait que Samsung procède à cet acte plus ou moins surprenant pourrait indiquer que la marque essaye de propulseur l’ensemble du marché pour que le mobile pliable soit une technologie notoire et durable. Mais aussi d’en tirer de profit bien entendu. Un démarrage assez émouvant Selon également ET News, Samsung se présente disponible pour en fabriquer et fournir jusqu’à 200 000 écrans OLED par mois. Cela fait une capacité assez colossal pour un commencement, car par simple calcule, on en compte 2,4 millions d’écrans par an. Pas seulement, la firme asiatique promet d’augmenter sa cadence à 4 fois, soit 10 millions d’écrans par an selon l’envergure du commande.