Téléphone pliable : peu crédible que durable

huawei-mate-x-wrazenia-7-1

Téléphone pliable : peu crédible que durable

 

A la tendance chez les fabricants, les téléphones pliables doivent faire leurs démonstrations afin d’estimer attirer le public.  Comme on a pu s’y attendre,  les smartphones sont les stars durant le salon  du MWC se tenant à Barcelone. Mis à part Samsung, avec son GalaxyFold, le géant chinois, Huawei a exposé son Mate X, et d’autres fabricants comme Royole, Oppo et TCL exposent des vidéos d’exposition ou des modèles, souvent sous verre, de prototypes pliants.

Le Mate X défit tous les prototypes

A l’heure actuelle, le modèle Mate X de Huawei est terminal le plus abouti et le plus attrayant des smartphones pliables présentés. Inversement à Samsung ayant choisi la formule de genre calepin, par un afficheur se trouvant à l’intérieur de son GalaxyFold, le géant chinois a adopté un système plus original, par un grand écran intégré sur l’espace extérieur, et un mécanisme de dépliage  en parties irrégulières, de manière à abandonner un côté immobile pour les capteurs et les commandes. Un appareil intuitif et astucieux, tel qu’on peut l’apercevoir à travers la vidéo d’exposition éditée sur le compte Twitter conçue pour Mate X.

Reste que bien qu’il soit bien abouti, et  dispose moins d’épaisseur que le GalaxyFold,  le prototype de Huawei fait spécifiquement figure d’étalage technologique, parce qu’il est présenté à un prix de 2300 dollars, tandis que celui de Samsung est à la proximité de 2000 dollars. Un appareil difficile à commercialiser,  surtout pour un marché en stagnation.

mate x

Beaucoup d’interrogations  sur le sujet

Malgré la difficulté que les constructeurs ont rencontrée afin de pouvoir présenter ces terminaux, plusieurs interrogations se posent, mis à part le prix. Tout d’abord, sur la fiabilité, parce même si les fabricants garantissent d’avoir conçus des charnières spécifiquement sophistiquées apte à résister à des ouvertures diverses, ils ne peuvent pas assurer la durabilité de ces innovations technologiques.  A terme qu’ils ne laissent personne, même les journalistes les toucher librement durant le MWC. Défaut de pratique et de recul, compliqué de juger la saisie dans le temps de ce genre de dispositif, particulièrement les conséquences  des plis successifs sur la vitre, aussi souple soit elle. Ensuite, et plus particulièrement, on est en liberté de se poser des questions sur l’atout réel des téléphones pliables pour la vie quotidienne.

Certainement, ils constituent un passage à découvrir dans la compétition à la surface de visualisation où se sont enrôlés les constructeurs. Bien évidemment, plus un écran est large, plus il arrive à présenter des éléments. Et puisqu’on ne peut ne pas élargir à l’infini la dimension des téléphones si l’on souhaite qu’ils soient maniables aisément,  la recherche de nouvelles alternatives s’impose. Derrière  les 7 pouces, on se recouvre avec l’approchant d’une tablette  ne pouvant pas se tenir dans une poche et qui n’est modérément pas stylé à l’oreille. A première vue, la solution pliable ne répond pas certainement à une demande des usagers, mais plutôt à une offre tout simplement qui ne vas probablement pas dénicher son propre public. Si un smartphone pliable doit uniquement faire office d’une simple tablette,  pourquoi ne pas employer une tablette et éviter ainsi une grande dépense ?  Pour éviter le transport de deux dispositifs par exemple, mais, un smartphone pliable  avec  des rebords fins, demeure tout de même  moins facile à manier.